Slackline : c’est quoi exactement ?

Slackline : c’est quoi exactement ?

Cette activité sportive a des similarités avec l’acrobatie marchant sur une corde. Mais la différence réside dans le fait que la slackline se sert d’une sangle élastique en polyester. L’acrobate ne dispose pas également d’accessoire pour l’équilibre afin de stabiliser la sangle, mais uniquement sa concentration. La bande élastique utilisée ici est fixée entre deux poteaux ou deux ancrages tels que des arbres, des piliers etc. et tendue à l’aide d’un système de poulies ou de cliquet. Ce qui rend sa praticité en milieu extérieur ou intérieur et qui fait aussi sa polyvalence et sa popularité. De nouvelles spécificités sont apparues à cette discipline pour le niveau 2. On en trouve entre autres la waterline, la rodeoline, la jumpline et plus. Zoom sur cette pratique sportive.

D’où vient la slackline ?

On peut classer le jultagi coréen ou le funambulisme comme ancêtres de ce sport. L’histoire de ces exercices sportifs remonte à des siècles avant cette nouvelle activité. La slackline a vu le jour au début des années 80 en Californie. Au camping des grimpeurs à Yosemite, les équilibreurs s’entraînent alors avec une chaîne molle fixée entre deux blocs. Puis les anneaux métalliques sont transformés en câbles, cordes et enfin sangle. Ce dernier est d’une largeur de 5 cm ou de 2.5 cm. Elle a l’intérêt d’offrir plus de confort aux pieds nus. Au début, les sangles ne dépassaient pas 20 m mais lors des compétitions, elles deviennent plus longues et peuvent atteindre 40 m, voire 50 m.

La slackline est d’ailleurs présente dans un film de Jean-Paul Janssen réalisé en 1983. Ce qui ne permet pas l’attribution de la paternité de ce sport à une société ou à une personne. Il ne semble pas avoir beaucoup d’adeptes jusqu’en 1990 où il a pris un véritable essor grâce au développement de la toile et la diffusion de vidéos montrant ses pratiquants. Des sites de fabricants de matériels de slacklines ont également contribué à l’expansion de cet entraînement sportif. Sans oublier les échanges dans les réseaux sociaux qui constituent des canaux de communication les plus efficaces. Mais ce n’est que vers l’année 2000 que la slackline se fait vraiment connaître du public et qu’il est de plus en plus pratiqué en Hexagone, en Amérique et en Allemagne. Depuis, des boutiques non spécialisées font la promotion de vente de ses matériels.

cest-quoi-slackline

Comment pratiquer la slackline ?

On se doute que la pratique de cette discipline sportive n’est pas aisée. Il faut apprendre à se tenir en équilibre sur la ligne. Celle-ci peut être située entre deux arbres, on parle alors de treeline ou au-dessus d’un cours d’eau dans le cas de waterline ou dans les hauteurs de montagne près des lieux d’escalade dans la version highline. Pour les apprentis, il y a le shortline qui fait apprendre l’équilibre à 30 cm ou 60 cm du sol avec une sangle de 15m environ, qu’on trouve sur les plages le plus souvent. Bref, la slackline exige de la dextérité, une bonne vision et des repères visuels. Enfin, celui qui pratique ce sport peut aussi s’en servir comme moyen de concentration.

Tendance beauté : les cheveux fluorescents

Tendance beauté : les cheveux fluorescents

Vous êtes à la recherche d’une dernière tendance de beauté fétiche ? Ne cherchez plus : les cheveux fluorescents sont la nouvelle vogue de cette fin d’année. Elle vous fera ressembler aux stars telles que Kylie Jenner, Emma Roberts etc. Pour changer un peu le look au quotidien, elle ne manquera pas de faire son petit effet. Encore faut-il oser sortir avec car elle ne vous laissera pas passer inaperçue. Vu la bizarrerie des dernières vogues, vous serez peut-être enclin à l’adopter ?

D’où provient cette mode de cheveux fluorescents ?

Elle nous vient tout droit de l’Amérique, de là où viennent mes séries préférées d’ailleurs, comme The big Bang Theorie, ça vous intéresse ? Venez voir de ce côté. A la source de ce nouveau trend appelé «PhoenixHair », on retrouve l’Américain Guy Tang.  Prisée comme plante d’appartement, les phœnix se trouvent dans les régions tempérées. Leurs feuilles sont oranges, jaunes etc. Guy Tang a pris d’affection pour eux et a mis en ligne des tutos sur YouTube et Instagram pour avoir les cheveux multicolores ressemblant aux feuilles de Phoenix. Et cette fois, si vous êtes dans le noir, votre crinière sera luminescente avec une teinte fluo. Pour y parvenir, l’astucieux artiste se sert de la gamme ColorNeon de la marque Kera pour teinter les mèches. Ce faisant, il a d’abord recours au procédé de décoloration pour blondir les poils de la tête. C’est après seulement qu’il les colore de toutes les couleurs. Attention aux cheveux fragiles et cassants !

D’autres modes ont passé sur les cheveux, on a pu tester le rainbowhair, le galaxyhair, mais cette fois on finira en beauté l’hiver ou l’année avec le PhoenixHair. Dans une boîte de nuit, ce fluo ne sera pas de mauvais goût et vous aidera à frayer un chemin à travers les fêtards.

mode-les-cheveux-fluorescent

L’intérêt de colorer les cheveux de cette façon

Les coiffeurs aiment les cheveux longs. Ils peuvent les transformer à leur guise, les rendre ondulants, frisés, les teinter etc. Ce look vous fera sortir du lot si vous avez une longue crinière. Si vous avez déjà testé l’arc-en-ciel, l’heure est venue maintenant de s’afficher avec le fluo. Pour ce style flashy, la célébrité telle que Zayn Malik, a mis une coloration rose mélangée avec du gris et du vert. C’est pas mal non ? Celle-là aime changer la couleur de ses cheveux et ne manque pas d’imagination pour se démarquer. Si vous voulez donc être dans la peau d’une star, ou adopter leur style, les cheveux fluorescents sont la nouvelle référence en matière de mode. Très évoquée sur les réseaux sociaux (Instagram surtout car c’est toujours par-là que vient le buzz), elle est idéale pour celles qui veulent tenter l’expérience. On verra certainement pendant la soirée de la fin d’année un couple irrésistible : l’homme avec une barbe enguirlandée accompagnée d’une femme à la tête qui fait des étincelles ! Mais n’oubliez pas de suivre un traitement pour les cheveux après la coloration, car ils risquent de s’abîmer. Adressez-vous aux coiffeurs qui connaissent les bains d’huile adéquates pour faire retrouver la brillance de vos cheveux après avoir succombé à l’engouement de ce look capillaire !

Visiter Berlin : mon voyage, mes conseils

Visiter Berlin : mon voyage, mes conseils

Berlin est la capitale aux multiples facettes, lieu de rencontre de gens de toutes nationalités, réputé pour son histoire mais aussi pour son dynamisme, moins romantique que Paris, comme expliqué ici. Si vous projetez de visiter cette capitale, nous vous proposons quelques itinéraires incontournables pour tirer le maximum de satisfaction de votre visite.

Les lieux d’intérêts

Évidemment, nous commençons par la visite habituelle des endroits qu’il faut absolument découvrir. Si le temps vous le permet, vous pouvez ensuite danser dans les nombreuses discothèques de Berlin ou vous bronzer dans le Badeshiff Berlin. En premier lieu, la visite de la porte de Brandebourg s’impose. Celle qui symbolise la division de la Berlin pendant 28 ans fut bâtie en 1791 et s’inspire du Propylée de l’Acropole d’Athènes. A titre d’info, seuls les membres de la royauté à l’époque prussienne pouvaient passer sous les colonnes centrales de la porte. Près de la Porte de Brandebourg se retrouvent également les sièges des ambassades de France, États-Unis, d’Angleterre, de Russie, des bâtiments impressionnants, ainsi que l’hôtel Adlon. Rejoignez ensuite le palais de Reichstag. Après la destruction du palais à la suite d’un incendie en 1933, il est réhabilité et surplombe la ville maintenant du haut de ses 75 m. Patientez dans la file d’attente pour admirer la vue panoramique du sommet du palais, cela en vaut le coup. L’autre endroit immanquable de Berlin, c’est également Alexander Plätz. Ce que les habitants de Berlin nomment Alex. N’y ratez pas la prise de photo de l’horloge universelle qui donne l’heure pour tous les pays du globe ainsi que la fameuse Tour de la télévision. Celle-ci du haut de son 368 m permet d’avoir une vue magnifique 360° du Berlin.

voyage-berlin

Les endroits insolites de Berlin

Parmi les sites touristiques dont on ne peut pas passer à côté, nous mettons également dans la liste Molecule Man. Celle-ci est une statue colossale sur la rive de Spree, près du complexe Treptowers. La statue en aluminium de 30 m de hauteur et pesant 45 tonnes, est une représentation de la rencontre de trois quartiers de Treptow, Kreuzberg, et Friedrichschain. Faites également un détour sur l’East Side Gallery, c’est le reste de l’ancien mur de Berlin d’une longueur de 1,3 km. Celui-ci est situé près du centre-ville et on y accroche des œuvres de Street art. 106 œuvres artistiques des peintres du monde entier se trouvent sur la côte est du mur. C’est peut-être la plus grande exposition permanente en pleine air qu’on trouve à travers le monde. Enfin, n’oubliez pas aussi de passer à la Potsdamer Plätz. Cette place fut séparée en deux par le mur en Berlin est et ouest. Bon nombre des structures qui la bordent sont rebâties après 1990 à savoir Sony Center. Des morceaux de murs repeints de Berlin s’y trouvent. L’endroit abrite également une académie du film et un musée du cinéma. Pour finir votre journée, ressourcez-vous dans le Tiergarten, grand parc au centre de la ville. Vous pouvez y marcher, ou y faire un barbecue. Enfin, pour les amoureux de châteaux, faites une tour à l’immense de château Charlottenburg, érigée pour la famille royale au 17e s. La verdure, le lac et le parc sont très reposants.