Petrified-Forest-Arizona

Le parc national de Petrified Forest en Arizona est un must see aux Etats-Unis.

Aperçu général sur le Parc National de Petrified Forest

Le Parc National de Petrified Forest (« forêt pétrifié » en français) se trouve à l’Est de l’Arizona, aux Etats-Unis d’Amérique. Il abrite en effet des arbres géants métamorphosés en blocs de « pierre ». Ce sont des troncs fossilisés datant du trias, environ 200 millions d’années. Mais, ce phénomène naturel ne fut découvert par l’homme qu’en 1851. Selon les scientifiques, ces arbres géants gisaient sur les rives des cours d’eau et des marécages qui occupaient la région. Ils furent ensuite enfouis sous les dépôts sédimentaires riches en silice. C’est ainsi que la matière végétale des arbres fut remplacée peu à peu par la silice. Ensuite, à une époque géologique, la région a subi divers bouleversements suite à des phénomènes géologiques. Ils ont renversé les imposants conifères, les ont engloutis et malaxés avant de les faire regagner la surface avec les fossiles marins.

Il n’y a aucun tronc debout dans le parc, mais des troncs d’arbres fossilisés couchés au sol. Le vent et l’eau continuent encore à éroder les sédiments. Ils font apparaître à la surface du sol des troncs encore enterrés. Depuis les années 1920, on y découvre également des fossiles de reptiles, d’amphibiens, de poissons, de coquillages et de plantes mystérieuses. Petrified Forest National Park est considéré comme l’une des forêts pétrifiées les plus étendus au monde. En fait, ce parc est composé de deux parties différentes : au nord, la formation géologique appelée Painted Desert (« désert peint ») et, au sud, une grande concentration de troncs d’arbres fossilisés.

Un site incontournable et des curiosités touristiques fascinantes

Le Parc National de Petrified Forest est indéniablement une vraie splendeur. Vous pouvez admirer un désert bleu pétrifié d’arbres et le spectacle enchanteur de troncs multicolores tout le long des 45 km d’une route panoramique. Elle se fraie un chemin au milieu des grès rouge et bleu. Au cours de votre randonnée, vous pouvez apercevoir des antilopes, des lynx, des chiens de prairie, des coyotes, des lapins. Une infinie variété de plantes dont certaines produisent des fleurs parsème le parc. Il abrite quelques musées permettant de mieux comprendre l’histoire des lieux : Rainbow Forest Museum, Desert Painted Museum.

En parcourant le Parc National Petrified Forest, vous découvrirez les traces de l’occupation des lieux par les indiens, telles que les vestiges d’un village à Pueblo Puerco (occupé jusque vers l’an 1400). Il y a également le Newspaper Rock, un « journal » sur un énorme bloc de grès présentant des dessins rupestres gravés dans la roche relatant des pans de leur vie quotidienne, ainsi que des pétroglyphes amérindiens. Agate House Trail, une piste de 3,2 km, donne accès à des ruines d’un petit village indien construit par des peuples préhistoriques, restauré pendant les années 1930. Giant Logs abrite la plus grande concentration de bois pétrifié du parc. Pour interdire aux voyageurs la collecte de bois pétrifiés, les rangers leur donnent un petit papier jaune à remplir et font des fouilles des voitures. Depuis 2008, le parc figure sur la liste indicative du patrimoine mondiale.

Petrified-Forest-Arizona