Slackline : c’est quoi exactement ?

slackline-cest-quoi

Cette activité sportive a des similarités avec l’acrobatie marchant sur une corde. Mais la différence réside dans le fait que la slackline se sert d’une sangle élastique en polyester. L’acrobate ne dispose pas également d’accessoire pour l’équilibre afin de stabiliser la sangle, mais uniquement sa concentration. La bande élastique utilisée ici est fixée entre deux poteaux ou deux ancrages tels que des arbres, des piliers etc. et tendue à l’aide d’un système de poulies ou de cliquet. Ce qui rend sa praticité en milieu extérieur ou intérieur et qui fait aussi sa polyvalence et sa popularité. De nouvelles spécificités sont apparues à cette discipline pour le niveau 2. On en trouve entre autres la waterline, la rodeoline, la jumpline et plus. Zoom sur cette pratique sportive.

D’où vient la slackline ?

On peut classer le jultagi coréen ou le funambulisme comme ancêtres de ce sport. L’histoire de ces exercices sportifs remonte à des siècles avant cette nouvelle activité. La slackline a vu le jour au début des années 80 en Californie. Au camping des grimpeurs à Yosemite, les équilibreurs s’entraînent alors avec une chaîne molle fixée entre deux blocs. Puis les anneaux métalliques sont transformés en câbles, cordes et enfin sangle. Ce dernier est d’une largeur de 5 cm ou de 2.5 cm. Elle a l’intérêt d’offrir plus de confort aux pieds nus. Au début, les sangles ne dépassaient pas 20 m mais lors des compétitions, elles deviennent plus longues et peuvent atteindre 40 m, voire 50 m.

La slackline est d’ailleurs présente dans un film de Jean-Paul Janssen réalisé en 1983. Ce qui ne permet pas l’attribution de la paternité de ce sport à une société ou à une personne. Il ne semble pas avoir beaucoup d’adeptes jusqu’en 1990 où il a pris un véritable essor grâce au développement de la toile et la diffusion de vidéos montrant ses pratiquants. Des sites de fabricants de matériels de slacklines ont également contribué à l’expansion de cet entraînement sportif. Sans oublier les échanges dans les réseaux sociaux qui constituent des canaux de communication les plus efficaces. Mais ce n’est que vers l’année 2000 que la slackline se fait vraiment connaître du public et qu’il est de plus en plus pratiqué en Hexagone, en Amérique et en Allemagne. Depuis, des boutiques non spécialisées font la promotion de vente de ses matériels.

cest-quoi-slackline

Comment pratiquer la slackline ?

On se doute que la pratique de cette discipline sportive n’est pas aisée. Il faut apprendre à se tenir en équilibre sur la ligne. Celle-ci peut être située entre deux arbres, on parle alors de treeline ou au-dessus d’un cours d’eau dans le cas de waterline ou dans les hauteurs de montagne près des lieux d’escalade dans la version highline. Pour les apprentis, il y a le shortline qui fait apprendre l’équilibre à 30 cm ou 60 cm du sol avec une sangle de 15m environ, qu’on trouve sur les plages le plus souvent. Bref, la slackline exige de la dextérité, une bonne vision et des repères visuels. Enfin, celui qui pratique ce sport peut aussi s’en servir comme moyen de concentration.